La Bretagne, le ciel, le soleil et la mer

Il est encore des parcelles de notre planète dont on ne soupçonne la beauté. Cachée derrière une réputation de “terre de pluie”, la Bretagne fait partie de ces destinations françaises dont j’ignorais totalement le potentiel d’émerveillement. À mon retour du Canada, remarquant que je connaissais peu la France, je m’étais promise de partir en quête de la découvrir. La Bretagne était donc parmi les destinations phares que j’avais en tête puisque je n’avais jamais eu l’occasion de m’y rendre. Et c’est avec une chance inestimable que nous sommes partis pour 4 magnifiques jours d’Avril, pendant lesquels le soleil a brillé et où notre coeur a chaviré.

La presqu’île de Crozon

C’est sur les conseils d’une bretonne (elle se reconnaitra, j’en suis sure) que nous avons décidé de commencer notre périple par la presqu’île de Crozon. La réputation de ce petit bout de terre n’étant plus à faire, nous avions hâte de le découvrir par nous-mêmes. Nous nous sommes donc établis dans le village de Crozon afin de nous balader au coeur de cette région. Nous avons commencé par nous rendre sur la côte sud-ouest de la presqu’île pour nous balader aux abords de la pointe de Kerroux, et y apprécier une Bretagne sauvage, brute, à la végétation hostile, et croyez-moi, cela a véritablement son charme! Mais notre coup de coeur s’est dirigé tout d’abord vers la pointe de Pen Hir. Ce lieu et ces paysages sont tout simplement magiques! Des reliefs immenses et escarpés qui sortent de l’eau sans qu’on ne sache trop ni comment, ni pourquoi, donnent tout simplement l’impression de se trouver au bord d’un gouffre post-apocalyptique. Nous nous y sommes rendus au coucher du soleil, rendant l’atmosphère encore plus empreinte de mystère. Enfin, c’est au cours d’une journée très chaude et ensoleillée que nous avons abordé une partie du sentier des douaniers (GR34), du Cap de la chèvre jusqu’à l’île Vierge. Nous avons mis à peu près 3h pour effectuer l’aller simple de cette randonnée (en incluant les poses photos et repas). Et c’est au terme de notre destination, à l’île Vierge, que nous avons eu notre second coup de coeur. Cette petite plage rocailleuse est une vraie merveille, cachée au creux de la Bretagne. De l’eau turquoise, des petites fleurs jaunes, une roche blanche, tout était là pour nous faire penser que nous n’étions pas en Bretagne mais en Corse. Mais nous n’en avions pas fini avec la Bretagne, et voulions en voir davantage. Direction, donc, la côte nord.

Bretagne : pointe de Kerroux
La pointe de Kerroux sur la presqu’île de Crozon
Bretagne : pointe de Pen Hir
Les roches escarpées de la pointe de Pen Hir
Bretagne : pointe de Pen Hir
Voir le soleil se coucher sur les roches de la pointe de Pen Hir, un plaisir pour les sens
La pointe de Pen Hir en Bretagne au coucher du soleil
Le doux soleil d’Avril se couchant sur la pointe de Pen Hir
En Bretagne, sur le sentier des douaniers (GR34)
Sur le sentier des douaniers, quelque part entre le cap de la chèvre et l’île Vierge
L'île vierge en Bretagne
Le superbe paysage de l’île Vierge
Ile Vierge en Bretagne
La plage de l’île Vierge sur la presqu’île de Crozon

La côte de granit rose

Pour notre seconde destination bretonne, nous avons jeté notre dévolu sur la côte de granit rose. Les panoramas insolites prodigués par cette partie de la Bretagne étaient pour nous une promesse de dépaysement assuré. Et, comme souvent, aucune des images que j’avais en tête ne pouvait me préparer à l’impressionnant spectacle que j’avais sous mes yeux. Nous avons donc commencé par visiter les abords de Ploumanac’h, ses roches roses géantes et son phare, après avoir essuyé un orage. Malgré cette averse, nous avons pu profiter des magnifiques paysages qu’offre cette partie de la côte bretonne, et je recommanderai fortement d’aller y faire un tour, ne serait-ce que pour sa singularité. Il est possible d’effectuer une boucle de randonnée sur cette portion de côte, en passant par le sentier des douaniers (je vous invite pour cela à consulter ce site), ou alors de profiter d’une balade plus tranquille le long du rivage. La côte de granit rose reste donc, je pense, un must see en Bretagne.

Bretagne phare de Mean Ruz
Le phare de Mean Ruz à Ploumanac’h sur la côte de granit rose
La côte de granit rose en Bretagne
Les roches roses à Ploumanac’h éclairées par le soleil descendant

La côte émeraude

Avant de reprendre la route pour nous en retourner à notre vie quotidienne, nous avons décidé de longer le littoral et de nous attarder vers la côte émeraude. Une petite pause d’une heure aux alentours du Cap Fréhel nous a permis de comprendre ce qui donne son nom à cette partie de la Bretagne. Des eaux turquoises et cristallines qui viennent sculpter les roches donnent l’impression d’être face à un petit bijou dans son écrin. Et pour finir notre épopée bretonne nous avons fait une dernière halte au Fort La Latte afin de voir ce château situé en bordure de falaise. L’entrée étant payante nous ne nous y sommes pas attardés mais avons pu apercevoir ce monument qui surplombe la mer avec fierté. Encore une autre particularité que la Bretagne nous aura offerte.

En Bretagne, sur la côte émeraude, de l'eau turquoise
De l’eau turquoise aux abords du cap Fréhel
Eau cristalline en Bretagne, aux alentours du cap Fréhel
La côte émeraude porte joliment son nom
Fort la Latte en Bretagne
Le Fort La Latte surplombant la mer, sur la côte émeraude

Où manger vegan en Bretagne?

Parce que les vacances (même de 4 jours) sont souvent synonymes de restaurant et de plaisirs gustatifs, nous n’avons pas été en reste malgré notre alimentation végétalienne. Pour notre plus grand bonheur nous avons pu trouver une crêperie bretonne, une vraie, qui propose des crêpes et des galettes véganes mais également traditionnelles, permettant ainsi de réconcilier vegans et non-vegans. Pour les personnes intéressées, il s’agit de la crêperie Ty Veg, située à Perros-Guirec, petit village au charme atypique, bâti avec les roches de la côte de granit rose. J’ai tout simplement adoré y manger, les galettes sont délicieuses et la pâte à tartiner végane bien meilleure, à mon goût, que celle dont tout le monde connait le nom.

Crêperie végane en Bretagne
Miam! Une galette végane proposée par le restaurant Ty Veg, situé à Perros-Guirec

En résumé

Nous avons passé un superbe séjour en Bretagne. Et oui, la France a de magnifiques paysages à découvrir et n’a rien à envier aux autres pays. Pour ceux qui auraient eu l’envie d’aller à l’essentiel, voici le résumé de notre séjour en Bretagne.

La presqu’île de Crozon

Véritable merveille bretonne, elle a été pour moi un véritable coup de coeur. Nous y avons visité :

  • La pointe de Kerroux
  • La pointe de Pen Hir
  • La plage de l’île Vierge
  • Le sentier des douaniers, du Cap de la chèvre à l’île vierge

Parmi ces destinations je recommande particulièrement la pointe de Pen Hir et l’île Vierge qui m’ont bluffé par leur beauté et leur originalité.

La côte de granit rose

Impressionnante par ses roches roses géantes, la côte de granit rose est un lieu plein de charme à découvrir absolument. J’ai adoré le phare de Ploumanac’h et le village de Perros-Guirec, tous deux construits à partir des roches de la région. Si vous voulez de l’atypique, c’est ici que vous allez le trouver.

La côte émeraude

Une eau bleue-verte et des roches escarpées aux abords du Cap Fréhel, que demander de plus pour ravir les yeux? Si nous avions eu plus de temps je pense que nous nous serions baladés plus longuement dans le coin. Cette partie de la Bretagne n’est donc pas en reste et méritait bien le détour.

En 4 jours nous avons donc exploré une petite partie de la Bretagne et la liste dressée dans cet article n’est évidemment que le reflet de mon expérience. Bien d’autres parties de ce bout de terre valent probablement le détour mais en 4 jours nous n’avons pu faire que ce qui nous attirait en premier lieu. Pas de doute en tout cas, la Bretagne a su trouver son chemin vers notre coeur, et c’est une région de France, que, désormais, j’affectionnerai tout particulièrement.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *