Australie, Victoria

Avec un territoire de plus de 7 millions de km carrés, l’Australie représente un pays immense à aborder pour ceux qui souhaitent le découvrir. Pour un road trip d’une dizaine de jours, et ayant atterris à Melbourne, nous nous sommes donc contentés de rester dans le Victoria. Il y avait déjà tant à voir que ce fut largement suffisant, et, même là, il a fallu faire des choix. Partir à la rencontre des animaux était évidemment une priorité, et de ce point de vue j’ai été plus que satisfaite. Quant aux paysages, nous avons probablement vu parmi les plus emblématiques du pays, des incontournables en somme. Allez, suivez-moi, on part au pays des kangourous.

Wilson’s Promontory

The place to go! Tout simplement. Le Wilson’s Promontory, encore appelé Wilson’s Prom ou même the Prom, est un parc national qui offre de multiples activités de par ses sentiers de randonnées, sa forêt pluviale ou encore ses magnifiques plages. The Prom abrite également de nombreuses espèces endémiques de l’Australie comme le kangourou, le wallaby, le wombat, l’émeu et de nombreuses autres espèces d’oiseau. Nous y avons campé et je pense que c’est un must do car c’est le soir que les animaux commencent à sortir. L’avantage de rester camper c’est aussi d’avoir accès aux plages au coucher du soleil. Nous y sommes restés 3 jours et deux nuits. Je pense que pour découvrir la richesse de ce parc, c’est un minimum. Il faut savoir également que l’accès à la partie Ouest du Wilson’s Prom se fait facilement en voiture (alentours de Tidal River) et que la partie Est n’est accessible qu’à pieds, donc qu’aux amateurs de treks un peu corsés. Je vous conseille en tout cas de passer par le Wildlife Walk car c’est ici que vous croiserez le plus d’animaux. Vous y verrez, à coup sur, des kangourous et pourrez avoir l’occasion de croiser wombats, émeu et perroquets. Enfin, le trophée de la plage la plus magnifique revient, selon moi, à Squeaky beach, une sublime plage de sable blanc (qui fait “squeak, squeak” lorsque l’on marche dessus). À voir absolument au coucher du soleil.

Kangourou sur le Wildlife prom walk dans le parc National du Wilson’s Prom
La magnifique plage de Squeaky beach au coucher du soleil
Dans la forêt pluviale lors de la randonnée sur le Lilly Pilly Gully Trail
Petite pause sur la plage de Pic Nic Bay
Journée brumeuse lors de l’ascension du Mont Bishop

Mornington Peninsula

Nous n’y sommes restés que 24h à peine, et, pourtant, je pense que la péninsule de Mornington vaudrait qu’on lui consacre plus de temps. C’est un lieu idéal pour pratiquer la plongée et y voir des dragons des mers, ces hippocampes qui se sont arrangés pour ressembler à des algues. Il est possible d’aller les voir en snorkeling ou en plongée. Attention par contre car l’eau est froide et je vous recommande vivement d’y rentrer avec une combinaison. Nous avions loué notre matériel à Portsea, juste à côté d’une zone où il est possible de croiser ces magnifiques créatures, et nous en avons vu un! Malheureusement il était un peu loin pour qu’on puisse réellement en admirer sa beauté. Sur cette péninsule, il est également possible d’aller se détendre dans des bains chauds ou encore de visiter les côtes à vélo ou à pied, au coucher du soleil ou non. Je vous conseille d’aller vous balader sur le Cape Schanck et de vous rendre jusqu’au Pulpit Rock car les panoramas y sont tout simplement à tomber par terre.

Descendez les escaliers jusqu’au Pulpit Rock pour toujours plus d’émerveillement!

Great Ocean Road

La plus que mythique Great Ocean Road regorge de merveilles, à côté desquelles vous ne pouvez pas passer. La route oscille entre plages de surf, forêt tropicale, et formations rocheuses. L’observation de la faune et de la flore n’est pas en reste, et de nombreux sentiers de randonnée sont disponibles. Bref, de quoi vous occuper quelles que soient vos préférences. Voici un petit tour d’horizon de ce qu’il est possible de faire.

Bells Beach

Bells beach est l’une des plages les plus célèbres du Victoria réputée pour ses vagues et attirant de nombreuses personnes pratiquant le surf. Entourée de magnifiques falaises, elle est, à coup sur, un lieu par lequel il est bon de faire un détour.

Bells beach, son sable et son surf

Lorne

Un arrêt à Lorne est tout simplement indispensable, pour se rendre au Teddy’s lookout et observer une plage aux eaux turquoises en contrebas. C’est aussi un endroit réputé pour accueillir de nombreux koalas. N’hésitez pas à regarder les eucalyptus sur la route car certains s’y cachent pour faire la sieste. C’est d’ailleurs à cet endroit que nous avons rencontré notre premier koala. Un joli coin à voir aussi, à quelques kilomètres de Lorne, sont les Erskine falls : une jolie cascade que vous pouvez observer d’un point de vue en hauteur ou en vous y approchant.

Le teddy’s lookout, un indispensable à voir à Lorne
Voici Sheila le koala (nous avons décidé de la baptiser ainsi), rencontrée sur la route entre Lorne et Erskine falls
Les Erskine falls, vue de la rampe en hauteur

Cape Otway National Park

Nous avons pris une journée entière pour visiter ce parc tant il y a à faire. Entre forêts de séquoias, forêt d’eucalyptus et de fougères géantes, randonnées en bordure de littoral, et observation de la faune, on ne peut être en reste dans le Cape Otway National Park. Mon petit coup de coeur de cette journée revient à la forêt de séquoias de Californie, on se sent tellement minuscules à côté de ces géants. Le Maits rest rainforest walk est un petit trail de 30 minutes, accessible pour toute la famille. Et, bien évidemment, nous avons croisé dans ce parc koalas et wallaby sur les routes menant au phare de Cape Otway.

Se sentir minuscule dans une forêt de séquoias
Le séquoias de beech forest dans le Cape Otway National Park sont tels des géants pour nous
Le sentier très agréable du Maits Rest Rainforest
Oh… un koala qui fait la sieste!
Petit wallaby caché dans les fourrés

Les 12 apôtres

Dans cette zone du Victoria, vous trouverez les 12 apôtres mais aussi bien d’autres formations rocheuses. Les 12 apôtres sont parmi les plus célèbres, mais ne passez pas à côté du London bridge, ou encore du Loch Ard Gorge. Armez-vous par contre de patience car le site attire de nombreux (de très très nombreux même) touristes, avec lesquels il va falloir jouer des coudes pour accéder aux points de vue. Nous avons pris une journée entière afin de visiter les différents endroits, plus magnifiques les uns que les autres, et prendre le temps de faire des photos au coucher du soleil.

L’une des vues sur les 12 apôtres
Loch Ard Gorge
London Bridge

Yarra Ranges

Imaginez un monde façonné d’arbres géants et de fougères de deux fois votre taille. Un monde que vous auriez pu imaginer à la lecture d’un conte de fées, peuplé de magnifiques oiseaux, libres de parcourir le ciel et d’élire domicile au sommet de ces arbres. Ce monde est peut être inspiré des forêts des Dandenong et Yarra ranges. Au programme : des balades, des randonnées et de l’émerveillement. Parcourez le sentier qui mène jusqu’aux La La Falls à Warburton pour y découvrir une forêt à l’abri du flot touristique et amusez-vous à trouver des oiseaux colorés. Vous pouvez aussi admirer la canopée à 15 mètres au dessus du sol en parcourant la Rainforest Gallery. Que de bijoux pour finir votre séjour en beauté, sous le signe de la détente.

La Rainforest Gallery de Warburton dans les Yarra Ranges
Cacatoès dans son arbre perché, tenait dans sa patte des graines

L’Australie, tu la kiffes ou tu la kiffes

Moi qui suis une adepte de la nature et des grands espaces, j’ai été servie en Australie. J’adore par dessus tout partir à la rencontre des animaux et j’adore ces moments où il faut se concentrer pour essayer d’en croiser un au détour d’un buisson. L’Australie a tant à offrir que j’en suis revenue toute déboussolée. Je suis tombée littéralement amoureuse de la forêt pluviale, avec ses fougères gigantesques, ses eucalyptus tout tordus, ses séquoias et ses oiseaux tropicaux. Ce fut un régal de randonner dans ce décor.

Comme vous l’avez surement deviné, mon coup de coeur de ce voyage est le Wilson’s Promontory. C’est un parc qui n’a nul autre pareil et il est idéal pour ceux qui voudraient croiser des animaux facilement. Pour ceux qui souhaiteraient s’y rendre et y séjourner, je vous conseille fortement de réserver à l’avance, surtout en période de forte affluence. Si vous souhaitez réserver en ligne, il suffit de cliquer juste ici.

L’Australie, c’est le rêve de bon nombre de personnes, et je ne peux que vous conseiller de vous y rendre. Je pense qu’il est impossible de ne pas être satisfait d’un séjour dans ce magnifique pays. Donc oui, il n’y a pas d’autre choix que de l’aimer; l’Australie, tu peux la kiffer ou bien la kiffer, et puis c’est tout!

Samu l’émeu vous souhaite la bienvenue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *