Le top des expériences à vivre au Kirghizistan

Il y a quelques temps déjà j’ai écrit deux articles au sujet du Kirghizistan (si vous ne les avez pas lus, cliquez ici), petit pays d’Asie centrale, bourré de charme et très accueillant, réservé aux amoureux de la nature. Le Kirghizistan, c’est des paysages de montagne exceptionnels, mais pas que… C’est aussi une destination pleine d’activités authentiques à vivre absolument. Voici donc mon petit top personnel des expériences à vivre au Kirghizistan.

Trek à cheval

Le Kirghizistan emprunte beaucoup à la Mongolie et j’avais en tête des images d’un peuple des montagnes qui se déplace principalement à cheval. Pour découvrir et vivre le Kirghizistan à 100%, rien de tel que de se mettre dans la peau de ces cavaliers hors du commun, qui ne font qu’un avec leur monture. Des treks à cheval, il y a la possibilité d’en faire partout. Les plus populaires sont surement ceux qui se font autour du célèbre lac Son-Kul, mais qu’importe où vous alliez il y a toujours une éventualité d’emprunter des chevaux : vallée de Karakol, Jeti-Oguz, Kul-Ukok, etc., et de découvrir ce pays de la plus authentique des façons.
Lac Kul-ukok à dos de cheval
Notre trek à cheval autour du lac Kul-Ukok, un souvenir inoubliable

Nuit en yourte

Évidemment l’une des premières images du Kirghizistan qui vient en tête est celle des peuples semi-nomades qui vivent dans des yourtes. L’une des principales expériences à vivre au Kirghizistan est donc la nuitée en yourte, qui permet réellement d’appréhender les conditions de vie des nomades. Il existe différentes sortes de yourtes qui prodiguent des expériences plus ou moins véritables. Lors de notre séjour au lac Kul-Ukok nous avons dormi dans une yourte appartenant à une famille de bergers, à même le sol (pas de lit, pas de matelas) en présence d’une souris qui cherchait de quoi manger. Nous avons également tenté la yourte un peu plus luxueuse dans le camp d’Ak-Sai travel, aux alentour du lac Son-Kul. Nous avions cette fois-ci un lit chacun, avec sommier et matelas, mais étant donné que c’était un camp, il y avait beaucoup de yourtes, beaucoup de personnes, et des commodités supplémentaires comme des toilettes. Honnêtement, des deux types d’approche j’ai largement préféré celle du lac Kul-Ukok parce que bien moins touristique et beaucoup plus authentique et qui reste un souvenir mémorable de mon passage au Kirghizistan. Attention cependant, frileux s’abstenir car même avec un poêle pour réchauffer la yourte, les nuits restent très fraîches.

Un des yourtes du camp d'Ak-Sai Travel, autour du lac Son-Kul
Un des yourtes du camp d’Ak-Sai Travel, autour du lac Son-Kul

À la rencontre des kirghizes

Partir en voyage c’est l’occasion de découvrir un pays, des coutumes, mais aussi des personnes. Les kirghizes sont des personnes que j’ai trouvées froides au premier abord et qui semblaient troublées de rencontrer des touristes. Cependant, après quelques approches timides, nous avons compris que l’on pouvait désamorcer une mine fermée avec un sourire. Nous avons donc «parlé» (disons baragouiné un peu de ruglish) avec beaucoup de personnes : pendant nos trajets en mashroutkas, à l’aéroport, avec des taxis (dont un qui nous a chanté du Mike Brant), avec des guides, et surtout, chez nos hôtes. Car le Kirghizistan est avant tout une destination basée sur le tourisme communautaire et dormir chez l’habitant fait partie intégrante de l’aventure kirghize. Le peuple kirghize est donc un peuple très chaleureux et accueillant, même si les premiers rapports surprennent parfois. Découvrir ces personnes a vraiment été pour moi une expérience très enrichissante.

Petit garçon du Kirghizistan
Les kirghizes et leurs enfants : un peuple très chaleureux
Petite fille du Kirghizistan
La petite fille de la famille de bergers à Kul-Ukok

La randonnée

La randonnée n’est certes pas une activité propre au Kirghizistan, mais, là-bas, elle n’a nul autre pareil. Les paysages montagneux sont tout simplement magnifiques, les animaux en liberté à perte de vue viennent enchanter ce décor, et, surtout, il y a des randonnées pour tout le monde. De «simples» balades pour aller voir la cascade de la vallée des fleurs, jusqu’au plus haut sommet montagneux (plus de 7000 mètres d’altitude), en passant par la plus grande forêt de noyer au monde (Arslanbob), le Kirghizistan a de quoi ravir tous les amateurs de trekking. Personnellement j’ai adoré arpenter les sentiers en pente de la vallée de Karakol, ainsi que me promener près de la vallée de Kul-Ukok. Encore une fois, ce pays est avant tout une destination nature où la randonnée est le maître mot.

Coucher de soleil sur la vallée de Kul-Ukok au Kirghizistan
Admirer les couleurs d’un ciel flamboyant lors d’une randonnée au Kirghizistan

Visiter les marchés

Le Kirghizistan est un pays très vivant et une part de cet hymne à la vie se retrouve dans les marchés qui constituent, en partie, l’âme de ce pays. Que ce soit à Bichkek, au grand bazar d’Och, ou encore au marché des animaux à Karakol, il n’y a pas plus animé que lors de ces évènements. Un mélange de couleur et d’odeurs, des étals avec des fruits et des graines à perte de vue, et, bien entendu, les kirghizes au summum de l’art de la négociation. Allez voir un de ces fameux marché pour combler votre expérience du Kirghizistan! C’est l’occasion idéale pour ramener des souvenirs ou vous laisser tenter par des spécialités locales, comme le kurut (petites billes de fromage).

Marché de Bichkek au Kirghizistan
Des sacs de provision sur un marché à Bichkek

Toutes ces expériences à vivre au Kirghizistan font véritablement la richesse de ce pays unique, dont les coutumes et le train de vie diffèrent beaucoup des nôtres. Ce petit palmarès n’est évidemment pas exhaustif et ne comprend pas les petits détails de tous les jours comme négocier un prix, prendre une mashroutka ou encore faire du stop. C’est l’assemblage de toutes ces petites expériences qui confère à ce pays une empreinte folklorique, pour notre plus grand bien. Car, une chose est certaine, le Kirghizistan ne laisse pas indifférent et son authenticité n’a pas fini d’émerveiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *