South Beach et Little Havana

Nous voilà donc partis pour cette destination soleil, un peu folle et excentrique. Nous arrivons à Miami un soir et partons directement chercher la voiture à l’aéroport. Alors que nous nous attendions à repartir avec une petite citadine, la personne à l’accueil de la location de voiture nous informe que plus aucune petite voiture n’est disponible. Nous sommes donc surclassés et nous retrouvons, à mon grand désarroi, avec une énorme Dodge Challenger, qui sent le m’as-tu vu à plein nez. Nous partons ensuite à la recherche de notre logement pour le week-end, situé dans Little Haïti.

South Beach

Le lendemain nous décidons de prendre notre petit déjeuner dans South Beach, et de faire une petite promenade afin d’en découvrir ses plages si célèbres et que l’on voit régulièrement apparaître dans certaines séries. Premier coup de pied aux fesses : les places à South Beach ne sont pas si difficiles à trouver dans la rue, mais elles sont chères : 4$/heure! Malgré tout nous sommes heureux de nous retrouver sur ces belles plages, complètement atypiques, bordées d’un côté par une mer bleue turquoise et de l’autre par des buldings. Palmiers, soleil, postes de secours colorés, plages bondées et sportifs bodybuildés qui courent le long d’Ocean Drive; pas de doute nous sommes à Miami!

South beach Miami
South Beach
Iguane miami
Iguane
Poste de garde
Poste de garde sur une des plages de South Beach
Building Miami
Building coloré dans le quartier art déco de South Beach
Art deco Miami
Immeubles typiques du quartier art déco à South Beach

Le mémorial de l’holocauste

Une visite nous tenait particulièrement à coeur, celle du mémorial de l’holocauste; nous en prenons donc sa direction. Situé au nord du quartier de South Beach, ce mémorial fut construit sur une parcelle de terrain offerte par la ville de Miami aux familles des personnes victimes de l’holocauste. La visite est gratuite, cependant les pourboires sont les bienvenus, afin de maintenir l’entretien du mémorial. Le mémorial est constitué d’un mur en marbre, en arc de cercle, sur lequel est gravé des textes, des images et également les noms de milliers de victimes et au centre duquel trône une sculpture immense d’une main sortant de terre. L’expression sur les visages des sculptures et la musique ambiante rendent vraiment cette visite touchante et prenante. Elle est un rappel d’un passé sombre et marquant dont il ne faut rien oublier.

Memorial Miami
Le mémorial de l’holocauste de Miami
Sculpture memorial miami
Le visage déformé par la peur et la tristesse sur cette sculpture
Memorial Miami main
La main, sculpture centrale du mémorial
Memorial Miami marbre
Le mur de marbre du mémorial

Little Havana

Afin de nous ragaillardir par une ambiance un peu plus joyeuse et folklorique, nous prenons le large cette fois-ci vers Little Havana. Le quartier de Little Havana, est, un peu comme son nom l’indique, le quartier qui regroupe la communauté cubaine. C’est donc dans cette ambiance que nous nous dirigeons, où, finalement, nous ne sommes plus vraiment aux États-Unis, mais bel et bien en Amérique Latine. Nous mangeons un bout dans le quartier et retrouvons des mets typiques de l’Amérique latine, tel que le gallo pinto ou encore les fajitas. Après ce repas frugal nous visitons la fameuse Calle Ocho qui est le centre névralgique et touristique du quartier cubain. Nous avons trouvé que la partie la plus intéressante de cette rue se situait entre la 10ème et la 15ème rue. Entre rythmes latinos, cigares, murs colorés et bonne humeur, Little Havana nous a directement transporté dans son micro-univers, au sein même de Miami.

welcome to little havana
Welcome to Little Havana
Coqs little Havana
Les fameux coqs de Little Havana
Calle ocho Miami
Balade sur la Calle Ocho
Monsieur cigare little Havana
Les fameux magasins de cigares
Miami walk of fame
Le «walk of fame» de Little Havana, tout comme à Hollywood
Street art little havana
Un des murs colorés à Little Havana
domino park miami
Le domino park, lieu de rendez-vous pour jouer aux dominos et aux échecs
domino game miami
Un joueur du domino park
Domino park joueurs Miami
La concentration est de mise au Domino Park

South Beach et art déco

Pour finir cette journée riche en couleurs et en émotions, nous retournons sur South Beach afin de profiter de la plage et des lumières de la ville sur Ocean’s Drive. Un peu mieux préparés cette fois-ci, nous trouvons des parkings, gardés par des «valets» qui prennent 20$ afin de garder la voiture pendant 24h. C’est le plus rentable que nous ayons trouvé et l’option pour laquelle nous avons optée. De retour donc sur South Beach nous avons tout juste le temps de nous poser sur la plage et de faire un plouf qu’un énorme orage au loin se prépare. Nous le voyons se rapprocher, rapidement, trop rapidement même, au point que nous nous retrouvons au milieu de la tempête. Nous n’avons pas le temps de courir nous abriter et nous nous cachons sous des palmiers afin de tenter de limiter les dégâts pour nos sacs à dos. C’est peine perdue. Nous trouvons finalement refuge dans des toilettes publiques. L’orage gronde juste au dessus de nous. La tempête dure 30 minutes environ, et une fois passée le soleil réapparait. Nous longeons donc Ocean’s Drive, qui abrite des monuments de type art déco, mais également de nombreux jeunes qui sillonnent les bars et boivent des cocktails au volume improbable. La nuit tombe et Ocean’s Drive se réveille. Colorée, bruyante et festive, la rue transpire les excès. Après avoir vu ce spectacle de débauche et d’opulence nous rentrons nous remettre de nos émotions et, surtout, prendre une douche bien méritée.

Poste de secours miami
Poste de garde sur Miami beach
miami beach
La plage de South Beach
miami beach storm
Juste avant la tempête
South beach
Juste après la tempête
art deco district miami
Miami art déco district sur Ocean’s Drive
vieille voiture miami beach
Une vieille voiture américaine sur South Beach
Ocean's drive by night
Ocean’s drive by night
South Beach by night
Les lumières et les palmiers d’Ocean’s Drive

Précédent    Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *