La route escarpée de l’est de l’Islande

De Höfn à Djopivogur

Nous nous levons à Höfn et le soleil perce difficilement l’épaisse couche de nuages. En réalité c’est la grisaille et la bruine qui dominent. Aujourd’hui nous n’avons pas spécialement prévu de visites ou d’activités. Nous devons juste faire la route jusqu’à Myvátn et nous savons que cela va nous prendre la journée. Nous partons donc un peu minés par le mauvais temps mais la route qui s’ouvre à nous nous fait rapidement oublier cette impression. Encore une fois, tout est beau… Nous nous arrêtons plusieurs fois au cours de notre périple afin de prendre des photos. Nous voyons défiler devant nous montagnes, monts de basaltes et plages de sable noir. Finalement la matinée passe très rapidement et il est déjà l’heure de déjeuner lorsque nous arrivons dans la petite bourgade de Djopivogur. Ce village a un charme fou avec ses petites maisons typiquement islandaises, juste en bord de mer. Nous en profitons pour déjeuner au Við Voginn, un petit restaurant sans prétention qui a le mérite d’être vraiment pas cher (comparé au reste de l’Islande). Après la pause nous nous dégourdissons les jambes dans le village et prenons quelques clichés.

Partir avec la grisaille mais tout de même succomber à la beauté des paysages de l’Islande
Une autre plage de sable noir sur la route de l’est
Un temps maussade sur la route de l’est de l’Islande
Le joli petit port de Djupivogur
Des maisons à flanc de mer à Djupivogur

Les fjords et les montagnes de l’est

Nous repartons, toujours en direction de Myvátn, et cette fois-ci nous remontons vers l’intérieur des terres. Nous passons tout d’abord devant quelques fjords, gigantesques et immuables, avant de nous enfoncer dans les montagnes. C’est alors que la route bitumée se transforme en graviers. Nous faisons un peu de route à vitesse très lente quant tout à coup une énorme nappe de brouillard nous encercle alors que nous montons et que de la neige nous entoure. Nous ne voyons plus rien à 5 mètres devant nous et la situation devient délicate. Heureusement pour nous cela ne dure pas. Si de la neige avait recouvert la route nous ne serions clairement pas passés. Après cette petite frayeur nous continuons notre chemin et admirons les paysages. Nous apercevons alors un troupeau de rennes sauvage qui festoie proche de la route. Nous tentons d’aller prendre des photos mais lorsque nous faisons 5 pas ils en font 100 et mettent des dizaines de mètres de distance avec nous. Surpris, nous sommes tout de même heureux de notre rencontre. Finalement, alors que nous passons la ville de Egilsstaðir, le soleil décline derrière les nuages et nous arrivons en désert de glace. La neige, répandue partout, est reine dans son royaume et c’est à la nuit tombée que nous arrivons à Myvátn. La région semble magnifique et nous promettre de beaux moments.

L’est de l’Islande entre mer…
…Fjords…
… Et montagnes
Des paysages hors du commun dans l’est de l’Islande
Myvátn et sa région enneigée
La région de Myvátn au coucher du soleil

Précédent    Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *