Philippines

Bien connue dans le monde entier pour ses sublimes sites sous-marins, la plongée aux Philippines a forcément été un incontournable de notre voyage. Il a été pour moi très difficile de choisir là où je voulais plonger tant chaque endroit regorge de merveilles. J’ai donc fait en fonction des opportunités que j’ai eues (selon le temps disponible) mais aussi en fonction du budget. Trouvant les plongées excessivement chères à partir d’El Nido, j’ai par exemple décidé de ne pas y plonger. Je me suis donc cantonnée aux sites non moins célèbres de l’île de Balicasag, accessible depuis Bohol, de l’île d’Apo, renommé pour ses tortues, et enfin à l’île de Pescador et le rivage de Panagsama, plongées effectuées à partir de Moalboal.

Balicasag Island

J’ai donc plongé pour la toute première fois sur l’île de Balicasag. Cette île est accessible depuis Bohol, et c’est plus précisément depuis Alona beach qu’il m’a été possible de choisir un centre de plongée pour y faire une sortie. J’ai choisi le centre Baywatch Diving & Fun Center tout simplement parce qu’ils pratiquaient les meilleurs tarifs. J’ai donc embarqué pour la première plongée sur le site de Rico’s wall, un tombant avec beaucoup de coraux et de poissons colorés. Nous y avons notamment croisé quelques poissons clowns ainsi que des nudibranches. Le site valait véritablement le coup d’oeil mais la seconde plongée était bien plus exceptionnelle à mon goût. Celle-ci s’est déroulée sur le site appelé Diver’s heaven (le paradis du plongeur) et on comprend pourquoi. Ce n’est pas moins de 5 magnifiques tortues que j’ai pu croiser durant cette plongée, en plus de la multitude de coraux et de poissons. Un souvenir mémorable et une découverte de la plongée aux Philippines qui commençait bien.

Apo Island

Si vous avez lu mon article sur l’île d’Apo, vous devez désormais savoir que celle-ci est réputée pour accueillir de nombreuses tortues que l’on peut très aisément voir à quelques mètre du rivage, uniquement en masque et tuba. Mais voilà, l’île d’Apo, aux reliefs escarpés, a aussi de très belles richesses sous-marines à révéler en plongée. Une fois n’est pas coutume, je suis donc partie en plongée de nuit avec un instructeur du Liberty Lodge and Dive, pour découvrir les abords d’Apo Island. Je ne sais pas pourquoi mais j’aime véritablement les plongées de nuit, et celle-ci a été particulièrement enchanteresse. La nuit, la faune macro sort plus facilement de sa cachette. Entre écrevisses, crabes décorateurs, nudibranches, plancton luminescent, et même tortues endormies, nous sommes allés de surprise en surprise durant cette plongée. Une très belle expérience que j’aimerais réitérer.

Note : j’ai tenté de filmer la plongée. Malheureusement la GoPro a quelques difficultés en basse luminosité, et la seule lumière de la lampe torche n’était pas suffisante pour espérer avoir des images correctes. Le montage vidéo qui s’ensuit est donc de piètre qualité, relevant de ce problème technique, et je m’en excuse. Vous pouvez cependant apercevoir quelques tortues endormies dans des escarpements rocheux.

Moalboal

De Moalboal, sur l’île de Cebu, j’ai réalisé deux plongées avec le centre de plongée Savedra. La première sur l’île de Pescador, un site de plongée très prisé. Les coraux là-bas sont véritablement magnifiques. Malgré le fait que nous n’ayons vu aucune grosse espèce (il est apparemment possible d’observer la présence de requins), j’ai trouvé cette plongée formidable. Les coraux étaient vraiment très différents de ceux que l’on a l’habitude de voir et formaient des structures qui semblaient échappées d’un autre monde. La seconde plongée s’est faite sur le rivage de la plage Panagsama, sur le site appelé House Reef. Le corail ici n’est pas très beau mais ce qui fait la particularité du site ce sont les bancs de sardines qui se meuvent avec une synchronisation parfaite. Cette plongée était facile mais surtout impressionnante, notamment lorsque l’on s’est retrouvé complètement entouré de sardines. Nous avons également vu une tortue, des frog fish et des nudibranches. Je vous laisse découvrir les images dans la vidéo suivante, qui valent bien plus que des mots.

Bilan

La plongée aux Philippines a été une expérience incroyable et a su largement tenir sa réputation. Les nombreux sites de plongée regorgent de merveilles et il est difficile de choisir «le bon endroit» où plonger. Si je devais choisir la plongée que j’ai préférée, sans conteste, je dirais celle avec les bancs de sardines à Moalboal. C’est un phénomène qu’on ne rencontre surement pas souvent, et se retrouver sous un nuage de sardines est une expérience hors du commun. Pour la beauté du site cependant je dirais que j’ai préféré l’île de Balicasag, et plus particulièrement la plongée au Diver’s Heaven, pendant laquelle nous avons croisé de nombreuses tortues. Ce retour personnel sur la plongée aux Philippines me permet de dire que quel que soit l’endroit choisi pour y plonger il y a fort à parier que la déception ne sera pas au rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *