Mexique

Lors de notre séjour au Mexique en décembre 2014 dans la péninsule du Yucatán nous décidons d’aller plonger à Akumal, la plage aux tortues, mais également à Cozumel, célèbre pour son récif corallien. En réalité ce récif appartient à la seconde plus grande barrière de corail du monde. Nous vous proposons donc de nous suivre dans nos aventures de plongée au Mexique à travers cet article.

Akumal

Alors que les plongées que nous avions réservées pour Cozumel ont été annulées, nous improvisons un départ vers Akumal afin de voir s’il est possible d’avoir une disponibilité pour plonger. Pour cela, nous nous rendons au Akumal Dive Center qui nous permet de plonger alors que nous n’avions pas réservé. Lors de cette première plongée au Mexique nous ne descendons pas en-dessous de 12 mètres, ce qui est largement suffisant pour voir 4 tortues et une petite raie. À part ça le fond n’a rien d’impressionnant mais la plongée est facile et le fait de nager avec les tortues est tout de même magique.

Cozumel

Mur de Santa Rosa

À Cozumel nous partons plonger avec le centre Deep Blue. Logés sur Playacar nous devons prendre le ferry le matin sur les quais de Playa Del Carmen afin de nous rendre sur Cozumel. La traversée dure environ 30 minutes. Une fois arrivés au centre, nous prenons le bateau pour nous rendre sur le mur de Santa Rosa. En fait, la plongée a lieu littéralement sur un véritable mur de coraux. D’un côté le bleu infini, de l’autre les couleurs châtoyantes des coraux et l’immensité de ce mur qui semble ne pas avoir de fin. La plongée est extraordinaire. Certes, la faune n’est pas très présente (nous croisons quelques poissons colorés) mais le mur est d’une beauté exceptionnelle. Nous passons également dans une sorte de caverne qui s’ouvre sur une clairière sous-marine éclairée par les rayons du soleil et resplendissante d’un bleu azur. Ce moment est tout simplement magique et est surement la plus belle plongée au Mexique que nous ayons faite.

Paradise

Après une petite pause sur la plage nous reprenons le bateau pour nous rendre sur un site de plongée appelé Paradise. Le décor est totalement différent de la première plongée, beaucoup moins joli en terme de végétation sous-marine mais abritant une faune marine plus dense avec des poissons perroquets, des barracudas, des poissons chirurgiens et même une tortue qui «broute» paisiblement. Alors que nous commençons à remonter le guide nous fait signe de regarder derrière nous. Nous nous retournons tous et nous apercevons au loin une belle raie léopard qui s’approche de nous puis qui se détourne de son itinéraire de départ pour s’enfoncer dans le bleu de l’eau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *