L’observation des animaux du Québec

Pour ceux qui recherchent la quintessence de la nature, le Canada, et plus particulièrement le Québec, s’impose comme une contrée de renom pour des escapades sauvages, au coeur de paysages empreints d’authenticité. Avec tant de grands espaces, le Québec accueille avec lui une multitude d’animaux, plus ou moins difficiles à appréhender. Nous vous proposons donc une liste, non exhaustive, des merveilleuses créatures qui prennent part à nourrir la biodiversité canadienne.

Des plus petits animaux…

Les écureuils

Majoritairement gris, ce sont les animaux les plus faciles à voir au Canada. Ils sont partout, dans tous les parcs des centres villes où ils se sont parfaitement adaptés à la vie urbaine. Hiver comme été vous pouvez les voir facilement courir partout, grimper dans les arbres et fouiller les poubelles. Cependant d’autres types d’écureuils, comme le petit écureuil roux ou encore «les petits suisses» peuvent également être entr’aperçus.

Écureuil gris
Écureuil gris
Petit écureuil roux
Petit écureuil roux
«Petit suisse»
«Petit suisse»

Les marmottes

Au détour d’un talus il est également facile de repérer la marmotte. Celle-ci, plus craintive que l’écureuil, se terre au fond de son terrier à l’approche de dangers potentiels. Passant le plus clair de son temps à «brouter l’herbe» toute la belle saison, il ne faut pas oublier que la marmotte ne peut être aperçue durant l’hiver car elle rentre en léthargie au cours de l’hibernation.

marmotte
Tomber nez à nez avec une marmotte lors d’une promenade au parc

Les castors

Un des symboles forts du Canada, le castor, se distingue en tant qu’«espèce ingénieur» ayant un rôle prépondérant sur l’environnement qui l’entoure. Ainsi, vous pourrez le trouver près de cours d’eau comme des lacs ou des rivières où il a la réputation de bâtir des barrages. D’ailleurs, la découverte d’un barrage peut attester de la présence de castors aux alentours.

Castor
Castor. Crédit photo : www.pixabay.com

Les renards

Ces magnifiques créatures peuvent facilement être aperçus, même en ville, surtout au moment de la mise à bas entre les mois de mars et mai. Les renards choisissent des terriers déjà creusés par d’autres animaux afin de mettre au monde les petits renardeaux. Vous pourrez donc aisément en voir dans certains parcs où sévissent d’autres animaux tels que les marmottes ou les lapins.

renard québec
Renardeau du Québec
Renard
Petit renard roux

… Aux plus imposants

L’ours noir

C’est le type d’ours le plus fréquemment croisé en Amérique du Nord. Il sévit plus généralement en forêt, qu’il préfère à la montagne, est un très bon nageur et grimpeur. Finalement, un peu comme la marmotte, l’hiver il entre en stade de somnolence appelé hivernation, période pendant laquelle il ne se nourrit pas.

Ours noir Québec
Ours noir du Québec
Ours noir
Ours noir

Le caribou

Appelé caribou au Québec il est également nommé renne en Europe. Cet imposant cervidé est difficilement observable au Québec, d’une part parce qu’il est une espèce migratrice, qui parcourt plus de 2000km chaque année, mais également parce la population de caribous s’établit sur des territoires sauvages qui s’étendent de la Baie-James jusqu’au Labrador.

caribou
Caribou. Crédit photo : www.pixabay.com

L’orignal

Encore plus imposant que le caribou, l’orignal (dont l’équivalent européen du nom est élan) est régulièrement aperçu dans les différents parcs nationaux du Québec. C’est en septembre, lors du brame, que les orignaux sont le plus facilement visibles, mais on peut régulièrement le rencontrer de juin à octobre alors qu’il redescend vers les forêts de saules afin de s’y nourrir.

Orignal
Orignal. Crédit photo : www.pixabay.com

Le bison des bois

Comme mentionné dans notre article sur les activités hivernales à faire au Québec, il est possible d’observer le bison des bois. Malheureusement le meilleur moyen pour cela est de visiter la réserve de Kanatha-Aki car le bison est menacé d’extinction et se doit d’être protégé dans des réserves afin de maintenir sa population.

Bob le bison
Bisons des bois

Mais aussi des mammifères marins

Les baleines

Terre d’accueil pour toutes les espèces, le Québec est reconnu pour recevoir chaque année la visite de baleines qui viennent se nourrir dans le Saint-Laurent. De la même façon, chaque année, des milliers de touristes en profitent pour faire un arrêt dans le joli village de Tadoussac, un des plus réputés pour l’observation des baleines.

Baleine à bosse
Baleine à bosse
Rorquals communs
Rorquals communs

Les phoques

Si vous vous rendez à Tadoussac dans l’espoir de voir des baleines, il est possible que vous croisiez en chemin des phoques gris, qui semblent se laisser porter au gré de l’eau, ou tout simplement qui laissent dépasser leur tête avant de replonger dans les profondeurs du Saint-Laurent.

phoque
Phoque gris

Tous les amateurs de nature ou de photographie animale vous le diront : le Canada, et plus particulièrement le Québec, est un détour indispensable pour les amoureux de la nature, tant sa faune est riche. La liste présentée dans cet article est évidemment non exhaustive. Vous pouvez fréquemment rencontrer d’autres animaux comme les ratons-laveurs, les moufettes ou encore les porc-épics. Si vous désirez plus d’informations sur où et comment voir les animaux du Québec, voici un site qui pourrait vous intéresser.

Note : nous avons eu la chance de rencontrer la plupart des animaux cités dans la liste, mais pas tous. Nous prenons soin de mettre en ligne nos photos lorsque nous le pouvons, ce qui n’a pas pu être le cas dans cet article car nous n’avons pas encore rencontré certains des animaux mentionnés. Ainsi, certaines photos proviennent de la banque d’image gratuite et libre de droit Pixabay qui nous a permis d’illustrer entièrement notre article. Les images provenant de Pixabay sont créditées dans les légendes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *