Moalboal

Nous passons une nuit chaotique sur la petite île d’Apo, entre chaleur écrasante, moustiques en pagaille et orage assourdissant. Nous annulons donc la plongée du matin, car le temps est vraiment maussade et la mer agitée, pour directement partir vers Moalboal. C’est en fait un véritable périple qui nous attend.

Brièvement, nous partons d’Apo sur une bangka pour nous rendre sur l’île d’en face, le Negros Oriental, et plus précisément dans la petite bourgade de Zamboanguita. Nous traversons le village pour nous rendre sur la route principale, où nous empruntons un jeepney qui nous rend à Dumaguete. De là, nous payons un tricycle pour qu’il nous emmène au port de Sibulan, au dessus de Dumaguete. Nous courons un peu car le ferry s’apprête à partir. Nous payons nos places et embarquons en direction de Liloan, sur l’île de Cebu. Enfin sur Cebu, nous finissons par négocier un tricycle pour qu’il nous mène vers les départs de bus pour Moalboal. Après 30 minutes d’attente environ le bus arrive et nous embarquons pour un voyage de 1h30 environ jusqu’à notre destination finale : Moalboal. Nous arrivons aux alentours de 16h, trouvons un hôtel, visitons les lieux et allons dégoter un centre de plongée pour les jours qui suivent.

Moalboal

Nous décidons de nous loger à Panagsama beach qui semble être une zone touristique avec restaurants et hôtels. Alors que le soleil se couche nous admirons les couleurs pastels qui colorent le ciel, et allons à la rencontre des enfants qui cherchent des coquillages à marée basse. Cette petite plage ressemble véritablement à un village de vacances, dont les rues s’animent dès que le soleil décline derrière l’horizon.

moalboal
Moalboal et sa magnifique vue sur la mer
moalboal-kids-playing
Le temps des coquillages, à marée basse
starfish
Quelques étoiles de mer au bord du rivage

Le lendemain matin est réservé à la plongée (voir la vidéo complète de la plongée ici). Nous nous rendons en premier lieu sur le rivage de Panagsama beach, qui recèle un des sites célèbres des Philippines pour la plongée : celui où il est possible de nager parmi des milliers de sardines. Le site est également accessible en snorkeling, mais il est vraiment très intéressant de voir le phénomène d’en dessous. En fait, un grand nombre de sardines se rassemblent à cet endroit, nous entourent et forment un nuage opaque au dessus de nos têtes. Celles-ci se meuvent à l’unisson et lorsqu’elles se font attaquer par un prédateur, elles se synchronisent toutes dans la même direction. Nous croisons également au cours de notre plongée : tortues, nudibranches, frog fish et même siphonophore.

nudibranche
Un joli nudibranche coloré
sardines
Être entouré de sardines est une expérience unique
sardines-nuage
Le nuage de sardines

Nous prenons ensuite le bateau pour la seconde plongée : direction l’île de Pescador, site non moins célèbre des Philippines pour la plongée. Nous voyons ici principalement multitude de petits poissons, encore des frog fish, mais surtout des coraux de toute beauté.

coral-pescador-island
Pescador Island et son célèbre mur de corail
white-frog-fish
Frog Fish

Les sources chaudes de Mainit

À la base, du temps dans les environs de Moalboal devait être consacré à la visite des chutes de Kawasan. Le problème c’est que nous sommes au début de la saison des pluies et la saison précédente a asséché la zone, qui n’ont pas eu le temps de retrouver un niveau d’eau suffisant pour y accéder. Les chutes de Kawasan sont donc fermées et nous décidons à la place de nous rendre aux sources chaudes de Mainit, à environ 35 km de Moalboal. La route est longue en scooter mais ce petit coin perdu vaut véritablement le coup d’oeil. C’est très tranquille et, à cette période de l’année en tout cas, peu touristique. Le problème c’est qu’il fait déjà très chaud et que se baigner dans des bains à plus de 42°C est, pour ainsi dire, mission impossible. Nous en profitons tout de même pour nous détendre et prendre quelques clichés.

mainit-hot-springs
Les bassins d’eau chaude de Mainit
hot-springs-cebu
Mainit : un petit coin perdu, bourré de charme
42-6-degres-bath
Un bain à 42,6°C, aïe!
mainit-natural-springs
Des sources naturelles d’eau chaude, en plein coeur de la forêt

Fin de l’aventure aux Philippines

Après notre séjour à Moalboal nous savons que l’aventure Philippines doit se terminer. Le lendemain, nous décidons donc de remonter vers Cebu City via le bus. Le trajet nous prend environ 2h30. De Cebu City nous prenons ensuite un vol interne vers Manille et logeons dans un hôtel proche de l’aéroport. Nous y passons la nuit et quittons ensuite l’hôtel pour nous rendre à l’aéroport de Manille où nous attendons patiemment notre avion qui nous ramènera vers nos foyers respectifs.

Précédent    Suivant

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *