Les livres photos

L’Islande, c’est le pays qui a déclenché mon envie de tester les livres photos. Ce voyage ayant été un véritable coup de coeur je n’ai eu qu’une envie, c’est d’immortaliser chacune de mes images dans un livre afin qu’elles ne tombent pas aux oubliettes. Car si l’on prend des centaines de photos, il faut bien se rendre à l’évidence, celles-ci se retrouvent souvent quelque part dans l’un des milliers de dossiers stocké sur l’un des trois disques durs externes en notre possession! Ayant été très satisfaite de mon premier livre photo, je me suis dit que j’essaierai d’en faire un à chaque nouvelle destination. J’ai donc eu l’occasion, à ce jour, de tester 3 fabricants de livres photos, et je vous livre dans cet article mon avis sur chacun d’eux.

PhotoInPress

Le premier site de création de livres photos que j’ai testé est celui de PhotoInPress. C’est un site canadien puisqu’au moment où j’ai crée mon premier livre photo sur l’Islande j’habitais encore au Canada. Afin de réaliser le livre il faut tout d’abord télécharger et installer le logiciel PhotoInPress, qui permet donc la réalisation des différentes pages du livre. Le logiciel est assez simple d’utilisation, peut être même trop simple, au point que certaines fonctions sont très limitées (les polices et les couleurs de police sont limitées à quelques-unes seulement). L’avantage par contre, du fait de cette simplicité, est qu’il n’y a pas à réfléchir sur le type de papier (brillant, mat, premium, qualité super plus de la mort qui tue, etc.). J’ai donc testé le livre en grand format (23 cm x 29 cm) avec couverture personnalisée. Avec les taxes (n’oublions pas les taxes à rajouter au Canada) et les frais de port, le montant du livre s’est chiffré à environ 55$CAD (soit l’équivalent de 37€, à l’heure actuelle).

Mon avis

Les plus : J’ai véritablement adoré le livre que j’ai reçu. D’une part la qualité des photos est très bonne et leurs couleurs ne sont pas altérées par rapport à celles que j’ai sur mon ordinateur. La couverture rigide et personnalisée est très jolie avec son aspect mat. De ce livre j’aime surtout le papier, qui est un véritable papier photo, assez épais, souple, qui fait vraiment penser à un magazine de qualité. Enfin, petit détail intéressant, les pages d’ouverture et de fermeture sont des pages cartonnées noires qui donnent un aspect book photo professionnel au livre. Bref, vous l’aurez compris, j’ai été conquise par PhotoInPress.

Les moins : J’ai beaucoup de mal à trouver à redire sur ce livre photo tant la qualité est bonne. Je pense que c’est surtout au niveau du logiciel que PhotoInPress pourrait s’améliorer de par son manque de diversité des fonctions.

Un de mes livres photos sur l'Islande crée via PhotoInPress
Mon livre photo sur l’Islande, imprimé chez PhotoInPress.
Mon livre photo sur l'Islande de PhotoInPress
Les pages effet magazine de mon livre sur l’Islande.
Les livres photos pour immortaliser ses voyages (via PhotoInPress)
Mon livre sur l’Islande que j’ai imprimé chez PhotoInPress est d’une très bonne qualité.

Myfujifilm

En revenant du Kirghizistan, et comme le veut ma nouvelle tradition, j’ai souhaité réitérer l’expérience livre photo. N’habitant plus au Canada mais en France, j’ai donc du chercher parmi les fabricants français. Après avoir lu des tonnes d’avis sur Internet, j’ai jeté mon dévolu sur Myfujifilm, tout simplement parce que les frais de port sont offerts (disons que c’est ce qui a fini de me convaincre). Mais autant vous prévenir de suite, mon expérience a viré au cauchemar. Tout d’abord, il faut choisir le type de papier. Bon ce n’est pas si compliqué mais lorsque l’on est novice ce n’est pas évident au début. Pour ce livre nous avons choisi le «Livre photo brillant satiné» d’une taille de 19 cm x 28 cm pour un total de 39,90€.

Mon avis

Les plus : Le logiciel s’est avéré assez simple d’utilisation malgré que celui-ci soit plus complet que celui de PhotoInPress. Ses multiples fonctionnalités permettent de laisser libre cours à son imagination. Les frais de port sont offert et pour toute nouvelle inscription Myfujifilm vous envoie un code promo de 10€, ce qui en fait donc un livre à prix relativement attractif.

Les moins : Autant vous dire qu’il y en a une flopée. Tout d’abord notre livre est arrivé avec la première et la quatrième de couverture inversées. J’ai cru au début à une erreur, mais non, c’était de notre faute car sur le logiciel, le livre est représenté ouvert et allongé avec la première de couverture à droite et la quatrième de couverture à gauche. Comme aucune des pages n’était annotée, nous n’y avons pas prêté attention et avons construit le livre dans le sens de la lecture (donc l’inverse, avec la première de couverture à gauche, et la quatrième de couverture à droite). Ça commençait mal. Ensuite, et c’est là où j’ai été fortement offusquée, c’est que la qualité des photos est réellement pourrie. Et quand je dis pourrie, c’est que les photos sont carrément floues. C’est assez abusé pour un imprimeur de livres photos dont le boulot est de sortir, avant tout, des photos de qualité! Troisième point, les couleurs ne correspondent pas vraiment à celles que j’ai sur mon ordinateur, mais surtout, celles-ci sont hyper sombres au point que certaines des photos ont perdu des détails car devenus noirs. Enfin, je n’ai vraiment pas aimé l’aspect des pages qui sont de type plastique rigide et granuleux et surtout le découpage, très mal fait, laissant apparaître des bords blancs. À ce niveau là on appelle ça une arnaque! Bref, pour conclure, Myfujifilm, dorénavant, je fuis!

Un des livres photos crée via Myfujifilm
Mon livre du Kirghizistan crée via le site Mufujifilm.fr. Nous avons inversé la première et la quatrième de couverture à cause d’un logiciel pas très clair. Oups!
Un de mes livres photos, sur le Kirghizistan.
Les pages épaisses et plastifiées du livre Mufujifilm.
Livre photo commandé chez Myfujifilm.
La pauvre qualité des photos du livre de Myfujifilm m’a convaincue de ne pas recommander chez eux.
Un des livres photos râté
Gros défauts dans la découpe des pages. Un bord blanc subsiste pour un aspect bien négligé!

Saal Digital

Enfin, le troisième éditeur de livres photos que j’ai testé est Saal Digital. Saal Digital a lancé une campagne de publicité permettant de tester leurs livres photos avec un rabais de 30€ (leur offre est d’ailleurs toujours d’actualité et si vous êtes intéressé par essayer leurs livres, cliquez juste ici). Avec ce rabais il est donc possible de s’offrir un livre photo gratuit à partir du moment où le budget de 30€ n’est pas dépassé. Pour ce fabricant de livres photos j’ai donc testé le livre photo 19 cm x 28 cm, papier premium mat avec une couverture brillante. Le montant total s’élevait à 34,90€, avec les frais de port, mais, vous l’aurez compris, je n’ai payé que 4,90€ grâce au rabais. Je dois dire que, sans suspense, pour ce livre photo, j’ai été relativement déçue. Même si la qualité est bien supérieure à celle du livre de Myfujifilm, il y a certains aspects du livre qui me chagrinent.

Mon avis

Les plus : Un peu comme pour Myfujifilm, le logiciel est complet mais relativement simple d’utilisation. Il permet d’ajouter des fonds, des petits cliparts, d’avoir un grand choix de police, etc. La qualité des photos est tout de même au rendez-vous, même avec un agrandissement assez extrême puisque certaines de mes photos ont été imprimées sur une double page. Leur concept d’ouverture à plat est, je dois dire, assez sympathique, et permet d’avoir des photos en double page sans la pliure gênante du milieu.

Les moins : Pour le coup, malgré la qualité de l’impression, j’ai vraiment été déçue par Saal Digital. Je n’aime pas l’aspect des pages qui sont cartonnées. Pour moi cela ne fait pas livre et j’ai l’impression du coup que les photos ne ressortent pas bien. Ensuite, il y a eu un problème avec la tranche. J’aime bien annoter les tranches afin de pouvoir retrouver plus facilement les livres lorsqu’ils sont dans une bibliothèque. Avec le titre du livre qui fout le camp sur la quatrième de couverture, on peut dire que c’est loupé. Enfin, dans le prix que j’ai payé pour mon livre j’avais le droit à 26 pages. Or, deux des pages imprimées sont celles qui sont directement collées à l’arrière des première et quatrième de couverture. Je ne trouve vraiment pas ça correct de considérer ces pages-ci comme imprimables. Aucun livre ne s’ouvre avec l’arrière de la première de couverture imprimée. Honnêtement ça fait vraiment radin de ne pas rajouter une page à l’avant et à l’arrière, comme dans n’importe quel livre, afin d’introduire et de conclure le livre.

Un de mes livres photos, crée via Saal Digital
Après le livre raté de Myfujifilm, j’ai relancé la création d’un album sur le Kirghizistan. J’ai donc pu tester celui de Saal Digital grâce à leur offre.
Mon livre photo du Kirghizistan, imprimé par Saal Digital
Une qualité photo pas trop mauvaise mais des pages cartonnées pour le livre de Saal Digital.
Un des livres photos crée chez Saal Digital : utilisation de la double page
L’utilisation de la double page pour une seule photo est un aspect bien appréciable du livre photo de Saal Digital.
Livre photo saal digital
La tranche du livre de Saal Digital, avec le titre qui n’y est pas centré… Dommage…

Conclusion

Après un départ fulgurant dans la conception des livres photos, souvenirs de mes voyages, j’ai littéralement fait chou blanc avec les deux imprimeurs que j’ai testés en France. Il faut dire qu’après avoir reçu un premier livre qui correspondait complètement à mes attentes, mon regard sur les autres est peut-être plus critique. Néanmoins certains des défauts cités plus haut sont inadmissibles pour des éditeurs de livres photos car la base de leur travail est tout de même de fournir une impression photo de qualité. Je ne réitérerai ni mon expérience chez Myfujifilm, ni chez Saal Digital, qui, pour moi, ne valent pas la peine que l’on dépense de l’argent dans leurs produits. Je continue donc à chercher le fabricant qui me conviendra. Je ne peux malheureusement pas revenir chez PhotoInPress, pour des raisons évidentes de logistique, et, je dois avouer que c’est bien dommage.

Afin de vous présenter le mieux possible mon ressenti sur ces livres photos, je vous ai concocté une petite vidéo qui reprend le fil conducteur de cet article.

2 Comments

    1. Rose des vents

      À mon avis tu peux tester, ça n’empêche pas 🙂 Surtout avec leur offre de 30 euros de remise. De ce que j’ai lu beaucoup de gens en sont satisfaits. En ce qui me concerne je préfère les pages souples, et j’ai du mal avec les pages rigides. Je pense que c’est en grande partie pour ça que je n’ai pas aimé le rendu final. :/ Encore une fois, leur offre permet de tester gratuitement un de leur produit, il suffit de candidater ici : http://www.saal-digital.fr/2017/testlivrephoto25/, donc je pense que ça vaut la peine d’essayer!
      Tu me tiendras au courant?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *