Cobá

Expédition en terre Maya

Afin de visiter quand même quelques éléments de la civilisation Maya, nous choisissons de réserver une activité chez Mexicokantours qui nous fais à la fois visiter les ruines de Cobá mais également passer à travers la jungle à la recherche des singes. L’activité débute tôt le matin et le van nous emmène vers Punta Laguna en compagnie d’une guide. Punta Laguna est un petit village maya ayant décidé de s’insérer dans l’éco-tourisme. Nous commençons par traverser la forêt à la recherche des singes, en compagnie de notre guide de la journée mais aussi d’un guide spécialisé, capable de retrouver les singes. En passant dans la forêt nous apercevons un magnifique oiseau mot-mot. Après un peu de marche le guide réussit à trouver des singes-araignées qui se balancent de branche en branche. Les singes sont situés haut dans les arbres mais restent tout de même à portée de photo. Le problème c’est que l’objectif de mon appareil photo à ce moment là me lâche (je penche pour un grain de sable ou une poussière qui s’est immiscé(e) là où il ne fallait pas) et toutes les photos sont floues, les rendant inexploitables. Pendant le reste du voyage je vais donc me retrouver avec des photos floues pour certaines, comme vous pourrez le constater. Suite à cela nous nous rendons auprès d’un chaman maya qui nous fait participer à un rituel maya.

Oiseau mot-mot
Mot-mot
Singe-araignée
Singe-araignée

Après le rituel maya nous partons en direction d’un cénote, tout petit, dans lequel nous allons nous baigner. Le cénote est différent des cénotes touristiques car c’est un trou dans lequel on peut descendre mais qui ne comporte aucune lumière artificielle. Nous nous retrouvons donc dans cette cave dans laquelle volent des chauves-souris au-dessus de nos têtes. Malgré le manque de luminosité nous distinguons des roches sous nos pieds, prouvant à quel point l’eau est cristalline. L’eau est fraîche et la guide nous appelle car il faut déjà sortir.

Cénote
Descente dans le cénote

Après cette petite baignade nous partons pour faire une traversée du lagon de Punta Laguna an canoë kayak, suivi d’une descente en tyrolienne. Après cette activité nous partons au restaurant afin d’y déjeuner.

Lagon de punta Laguna
Kayak sur le lagon

Les ruines de Cobá

Nous nous dirigeons par la suite vers le site de Cobá. Cette cité, dont l’origine du nom est encore discuté (signifiant probablement «eau trouble» à cause de la présence de petits lacs alentours) est l’une des plus grandes de la péninsule du Yucatán. S’étendant sur environ 70 km² elle paraît même faire de l’ombre à la célèbre cité de Chichén Itzá. Pourtant, seule une petite partie de la cité est ouverte au public. Celle-ci est tout de même très étendue, et, après avoir discuté avec un guide spécialiste en civilisation maya, nous prenons des vélos disponibles à l’entrée, afin de nous déplacer plus rapidement. Cette petite balade à vélo en terre maya est très grisante. Cela nous permet de visiter différentes pyramides, stèles, cours de jeux de balles ou encore d’anciennes routes pavées. L’expérience est très enrichissante et se termine par l’ascension de la pyramide Nohoch Mul, la plus haute de la cité (environ 25 mètres de hauteur). Cette dernière surplombe la jungle et offre une vue extraordinaire, qui doit être d’autant plus impressionnante au coucher du soleil. Malheureusement nous devons partir car nous sommes attendus par notre guide afin de mettre fin à la journée et donc à l’excursion sur les traces de l’ancienne civilisation maya.

Petite pyramide de Coba
Petite pyramide
Cours de jeu de balles à Coba
Cours de jeu de balles
La cité de Coba
Quand la nature reprend ses droits
Petite pyramide de Coba
Petite pyramide
Les petites abeilles mayas
Les petites abeilles mayas
La grande pyramide de Nohoch Mul à Coba
La grande pyramide de Nohoch Mul
Vue de la grande pyramide à Coba
Vue de la grande pyramide

Précédent    Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *