Réserve de bisons et chiens de traineau au Québec

Quoi de mieux qu’un beau week-end ensoleillé pour sortir de sa tanière et lutter contre la morosité qui anime notre quotidien? Au Québec l’hiver est long et froid, mais cela n’empêche en rien la vie de battre son plein. Entre randonnées en raquettes, ski de fond ou alpin, chiens de traineau, motoneige, pêche blanche, etc., il n’y a que l’embarras du choix. Le point commun? De la neige, du grand air, des paysages somptueux et surtout de la joie de vivre. Chaussez vos bottes, on vous embarque pour un doux week-end de Mars dans les Laurentides, avec au programme, excursion en chiens de traineau et visite d’une réserve de bisons des bois.

La réserve de bisons

Nous décidons de prendre la route lors d’une belle matinée pour nous rendre au centre d’activités nature Kanatha-Aki afin de visiter leur réserve de bisons des bois. C’est malheureusement le seul moyen en cours mis en place dans le but de préserver l’espèce. Ces grands ruminants, pourchassés par l’homme, ont vu leur population décliner au point d’être sur le point de s’éteindre. Dorénavant protégés, l’assistance de l’homme est nécessaire afin de maintenir l’espèce hors de danger d’extinction. Une aubaine pour nous visiteurs qui peuvent ainsi venir les admirer et qui pouvons saluer les démarches effectuées dans le but de les sauver.

En arrivant dans le centre Kanatha-Aki, nous découvrons une magnifique structure en plein coeur des Laurentides. Le centre propose diverses activités hivernales, autres que la visite du cheptel de bisons, dont des balades en chiens de traîneau ou encore de la pêche blanche. La personne de l’accueil nous propose de monter jusqu’au lieu où l’on peut voir le troupeau de bisons. Nous montons dans leur direction au travers d’une petite marche d’une dizaine de minutes. Le cadre est magnifique entre les chiens qui trainent alentours, la neige et les tipis. Nous arrivons au niveau du troupeau. Celui-ci paisse paisiblement sans se soucier des humains qui les regardent. Malgré leur air penaud les bisons sont des animaux très sauvages qu’il est dangereux d’approcher. Ils ont su conserver leur nature sauvage et leur splendeur millénaire. Le guide sur place nous désigne le mâle dominant, Bob, qui tente de séduire une femelle au cours d’une parade qui dure 4 jours. Nous assistons même à une tentative d’accouplement qui, malheureusement pour le pauvre Bob, se trouvera vite avortée. Malgré que leur compagnie soit tout à fait grisante, nous reprenons le chemin du retour pour repartir de plus belle vers Mont-Laurier, où nous attend le lendemain notre balade en chiens de traîneaux.

Centre Kanatha-aki
Centre Kanatha-aki
Kanatha-Aki
Centre Kanatha-aki
Bisons des bois
Bisons des bois
Bisons et bébé
Bisons des bois adultes et bébé
Bisons neige
Bisons des bois
Bob le bison
Bob, le mâle dominant
Bisons
Les bisons adaptés aux climats froids
Accouplement bisons
Tentative d’accouplement de bisons

Balade en chiens de traineau

Le lendemain nous avons rendez-vous à 9h au centre d’Expédition Rêve Blanc. Nous avons décidé de nous rendre spécifiquement dans ce centre car l’ambiance semble conviviale et l’entreprise familiale. Nous prenons la balade en chiens de traineau qui dure une demi-journée. À notre arrivée les chiens totalement synchrones sur leurs vocalises, font entendre leur empressement à partir en expédition. Nous savons que ces types de chiens adorent tirer, c’est génétique tout simplement. À voir leur envie de partir, nous sentons qu’ils sont à l’aise et dans leur élément. Après une brève explication sur comment bien mener son traîneau et ses chiens, nous partons pour l’aventure. Première surprise pour nous (nous sommes deux sur un traîneau), c’est physique. Ne croyez pas que les chiens vont vous porter tout le long et que vous n’avez plus qu’à admirer les paysages : il faut se cramponner, s’accroupir pour éviter quelques branches, éviter de tomber et surtout aider les chiens en poussant le traîneau dans les montées. Malgré ce premier effet auquel on ne s’attendait pas, l’expérience est géniale : la vue est splendide sur les pins enneigés. La nature, sauvage, déborde d’une beauté incomparable. Les chiens tirent, semblent heureux d’accomplir leur mission et une sensation de liberté et d’indépendance se dessine en nous, comme un besoin ancestral de sentir l’immensité du paysage autour de nous. Après une heure d’effort nous nous arrêtons et prenons une petite pause thé en compagnie de notre guide, fort sympathique il faut l’avouer, avec qui nous discutons. Les chiens en profitent également pour prendre une pause bien méritée.

Chien yeux bleus
Les chiens attendent le départ de la balade
Chiens de traineau
Les chiens et leur engouement à tirer
Chiens de traineau neige
Sensation de liberté lors de la balade
Traineaux
Petite pause pour tout le monde
Husky
Alizée prenant un peu de repos
chiens husky
Une petite pause bien méritée
Yeux bleux Husky
Prêt à repartir

Nous repartons finalement après ce petit break revigorant. Nous avons désormais chaud et nous ne sommes plus qu’en pull. Et oui, l’excursion en chiens de traineau c’est définitivement du sport! Le soleil de midi brille et se reflète sur la neige. Les chiens commencent à traîner un peu la patte et l’on sent que la balade se doit de toucher à sa fin. C’est lors d’une dernière course dans une grande descente que les chiens nous offrent cette dernière sensation de vitesse et de liberté. Un week-end enchanteur qui nous a permis de découvrir une des merveilleuses expériences qu’offre le Québec. Nous avons vraiment adoré, c’était sensationnel et nous en referons aussitôt que possible! En reprenant ensuite la route pour rentrer à Montréal nous passons devant de très jolis paysages enneigés, faits de rivières et de lacs gelés. Un dernier plaisir des yeux avant de retrouver notre chez nous.

Chiens de traineau soleil neige
La balade en chien de traîneau sous un soleil de plomb
Chiens de traineau
La fin de la balade avec des chiens toujours aussi motivés
Rivière gelée
Rivière et neige
Lac gelé
Lac enneigé

Et pour tous ceux qui veulent admirer la beauté des paysages lors de cette expédition, une vidéo est disponible juste ici.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *