Les cercueils suspendus de Sagada

En route route pour Sagada

Nous nous réveillons avec le chant des coqs, à l’aube d’une nouvelle aventure qui débute enfin. Toutes excitées de nous rendre dans ce lieu mystérieux qu’est le village de Sagada, nous nous empressons de prendre un petit déjeuner et partons sur les routes direction le nord. Non sans difficultés d’ailleurs puisque nous devons traverser Manille, surement une des villes les plus embouteillées au monde. À notre grand désarroi nous passons facilement deux heures à tenter de quitter la ville. Nous l’avions précédemment mentionné : la patience est de mise. Une fois lancées, nous roulons sur une belle portion de route pendant plusieurs heures. La fatigue commençant à s’installer, nous décidons de faire une pause au très coquet village de Baguio dont les maisons colorées feraient pâlir de jalousie un arc-en-ciel aux couleurs vives. C’est plus précisément dans le village reconstitué de Tam-Awan que nous faisons une pause. Ce petit village présente un joli jardin, où des orchidées poussent bon train, mais également des maisons typiques de la tradition Ifugao, ainsi qu’une galerie d’art. Un petit arrêt bienvenu sur la longue route qui mène à Sagada.

baguio-village
Le très coquet village de Baguio
baguio
Baguio et ses maisons aux toits colorés
tam-awan-village
Le jardin du village de Tam-Awan
orchid Tam-awan
Orchidée dans le village de Tam-Awan
tam-awan
Reconstitution des maisons traditionnelles Ifugao
statues
Sculptures…
expo-tam-awan
…et art dans le village de Tam-Awan

Nous repartons et remontons toujours plus haut vers le nord. Malheureusement la route, si belle et si accessible, débouche sur des sentiers de montagne qui serpentent et qui n’en finissent plus. Vitesse moyenne : 30km/h. C’est donc à la nuit tombée, au terme de 12h de voyage, que nous atteignons Sagada, à plus de 2000 mètres d’altitude. La mine renfrognée, nous trouvons un hôtel et allons nous reposer pour la suite de l’aventure.

Echo valley et les cercueils suspendus

Le jour se lève sur le village de Sagada et apporte avec lui brume et ambiance fantômatique. Nous partons sur les traces de rituels anciens et qui se perpétuent encore de nos jours : la suspension des cercueils sur les parois rocheuses de la cordillère, réservée uniquement à «l’élite» du village. L’aura de la matinée sera donc funèbre. Nous nous rendons au petit centre touristique afin de trouver un guide car il n’est plus possible d’accéder par ses propres moyens jusqu’aux cercueils. Notre guide, fort sympathique mais un semblant timide nous amène en dehors du village où nous passons devant église et cimetière. Nous traversons la vallée des échos, qui porte son nom en raison du son répercuté dans la vallée et qui revient tel un boomerang vers celui qui l’a émis. Premier arrêt avec le guide pour admirer quelques cercueils de bois disposés dans la cavité d’une roche. Nous repartons de plus belle et nous rendons en dessous des cercueils suspendus. Un rite insolite qui permettrait, entre autres, à l’âme de s’élever et de se rapprocher plus facilement du ciel. Ce spectacle impressionnant est en fait la résultante d’un rituel bien plus complexe. Les morts sont tout d’abord attachés à une chaise pendant plusieurs jours avant d’être finalement suspendus à la paroi rocheuse, dans cette demeure qui sera leur dernière.

sagada-village
Le petit jour se lève sur Sagada
sagada-graveyard
Le cimetière de Sagada
echo-valley
Echo Valley
echo-valley-bw
Ambiance fantomatique sur la vallée des Échos
coffins-sagada
Quelques cercueils de bois entreposés dans une grotte
cercueils-suspendus
Les cercueils suspendus de Sagada
hanging-coffins
Un rituel pour le moins original
bloody-mary
Ambiance macabre jusqu’au bout des plantes avec la fameuse Bloody-Mary

Mont Kiltepan

Après cette promenade matinale nous redescendons vers le village de Sagada. Nous reprenons la voiture afin de nous rendre pour le début d’après-midi à Banaue et découvrir enfin les rizières en terrasse qui font tant parler d’elles. Cependant, afin de reprendre la route nous faisons un arrêt à la sortie du village de Sagada vers un petit coin fort surprenant : le mont Kiltepan. En effet, en sortie du village et juste avant de reprendre la route principale vers Banaue, un sentier, accessible avec la voiture, bifurque sur notre gauche et nous permet de monter vers un point de vue magnifique, qui sera notre première interaction avec les rizières en terrasses de Luzon. Une très belle découverte qui doit être encore plus impressionnante à la lueur du lever du soleil.

sagada
En revenant vers le village de Sagada
workers-sagada
On s’affaire au petit matin à Sagada
mount-kiltepan
Vue du mont Kiltepan
mount-kiltepan2
Les rizières en terrasse vues du Mont Kiltepan

Précédent    Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *