Bangaan et Batad

Bangaan

Alors que la nuit bat son plein, que la vallée se repose, une secousse me réveille brusquement. Oui, là en plein coeur des rizières une «petite» secousse vient faire trembler notre hôtel et disparait, tel un mirage, après quelques vingtaines de secondes. Rien d’inhabituel à priori pour les habitants de Banaue, qui voient ce phénomène arriver régulièrement. Un peu plus surprenant cependant pour nous, touristes.

Après cet étonnant chapitre nous continuons notre nuit jusqu’au petit matin où nous nous levons à l’aube afin de rejoindre le guide qui va nous accompagner tout au long de la journée au travers des rizières de Batad. Départ à 7h avec la voiture. Nous empruntons les routes sinueuses de la cordillère et nous rendons en premier lieu aux abords du village de Bangaan. Nous nous arrêtons et, de la route, surplombons le petit village qui semble niché au creux des rizières. Nous prenons quelques photos de différents points de vue. Le but de la visite du jour n’est vraiment pas ce petit village mais bel et bien les magnifiques rizières de Batad. Après ce petit arrêt photo nous repartons donc afin de nous rendre à Batad.

sunrise-banaue
Lever de soleil sur Banaue
on-the-road-to-bangaan
Sur la route menant à Bangaan
banga-an
Le petit village de Bangaan
bangaan
Bangaan, perdu au creux des rizières

Batad

Nous nous rendons tout d’abord au parking le plus proche de Batad. C’est en fait la fin de la route et nous ne pouvons aller plus loin avec la voiture; il faut continuer à pied afin de se rendre dans le village de Batad. Après une marche d’une vingtaine de minutes nous arrivons à l’entrée du village et nous arrêtons prendre le petit déjeuner. Un spectacle grandiose s’ouvre devant nos yeux : l’amphithéâtre de Batad, comme il est appelé, est resplendissant avec ses nuances de jaune et de vert. Des véritables escaliers de rizières se dessinent tout autour des maisons et offrent un paysage renversant, unique, original et impressionnant.

Après un petit déjeuner copieux nous commençons la balade, qui ne sera pas de tout repos, dans les rizières. Nous nous dirigeons tout d’abord derrière une colline où nous descendons des escaliers très escarpés pour nous rendre à la cascade Tapia. En réalité il est tôt (9h) mais le soleil tape déjà très fort, l’atmosphère est chargée d’humidité et la chaleur, alliée à la difficulté de descendre ces marches (chacune arrive aux genoux), nous obligent à prendre des pauses régulièrement. Le guide très sympathique et de très bonne humeur se moque gentiment de nous, et nous profitons de ces quelques arrêts pour lui poser plein de questions sur la région et rire, par la même occasion, à ses blagues. Nous arrivons finalement à la rivière dans laquelle se jette une cascade d’une vingtaine de mètres de hauteur. Elle tombe tellement abruptement qu’il est difficile et dangereux de s’en approcher. Nous nous baignons dans la rivière, malgré sa fraicheur et buvons du jus de coco frais pour nous désaltérer. Une pause revivifiante bien méritée.

batad
L’amphithéâtre des rizières de Batad
batad-rice-terrasses
Se perdre dans les rizières
to-the-fall
Sur la route menant à la cascade, oui, il faut descendre
tapia-fall
La cascade Tapia et sa rivière rafraichissante

Finalement, après ce moment jouissif nous rebroussons chemin pour revenir vers les rizières. Arrivés au sommet, le guide nous fait faire une pause dans une petite boutique où nous achetons du riz natif, sorti tout droit des rizières des Ifugaos. Un souvenir exotique aux couleurs locales. Le guide nous balade ensuite entre les rizières où nous observons les philippins s’affairer à la récolte de certaines des cultures. Nous en profitons pour prendre quelques clichés avant de revenir vers la voiture. Il est environ 13h et la pluie se met à tomber sur le chemin du retour, amenant avec elle la fin de notre excursion dans ce bout du monde paradisiaque.

rizieres-de-batad-3
Les magnifiques rizières de Batad
batad-amphitheatre
Serpenter entre les rizières
batad-terrasses
Les rizières de Batad, du vert au jaune
batad-terrasses-bw
Les escaliers de Batad

Précédent    Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *